les « pieds-nickelés » sont français!

Comme tout le monde, j’ai été abreuvé par les médias de cette histoire d’humanitaires ‘pieds-nickelés’ se faisant alpaguer par la police d’un Etat ‘souverain et indépendant’ de cette belle Afrique qui fut de notre Empire l’un des … coins les plus reculés. Tous les commentateurs indiquent que cela n’est sans doute pas sans lien avec l’arrivée prochaine d’une force ‘européenne’ dans l’Est du Tchad, et la conférence de presse de dimanche des deux Présidents était un modèle de dénégation qui donnait confirmation que l’affaire était bien plus complexe que l’aventure de nos quelques ‘humanitaires’. Il n’existe pas de mot dans la langue française pour dire cette situation linguistique et pratique où, l’en déniant de toute sa bonne foi, on confirme aux yeux de tous – une « déné-confirmation » peut-être? Avec l’expérience de tels événements, communs dans la vie politique, cela devient évident : il suffit d’inverser les termes, et l’on a la bonne version. N. Sarkozy et Idriss Déby étaient magnifiques dans leur rôle respectif, où plus ils démentaient, plus on se persuadait que l’affaire des humanitaires n’était rien, sinon qu’un coup dans une longue partie d’échecs dont nous ne saisissions pas bien le déroulement mais dont l’existence se trouvait confirmée. Il faut dire que cette mission au Tchad d’une force européenne possède un je ne sais quoi de suspect. En effet, d’aprés la presse, nos partenaires européens se font tirer par la manche pour y envoyer quelques soldats. Une belle et juste cause pourtant… La France seule semble motivée pour cette démonstration de force ‘européenne’ dans l’Afrique noire. Etrange… on finira bien par savoir quel ‘complexe de Fachoda’ nous pousse à vouloir cette expédition.

En attendant, puis-je faire remarquer que la presse française, surtout les médias audiovisuels, ont complétement oublié les autres Européens pris dans l’affaire, un équipage espagnol et un pilote belge? pour ne pas parler des Tchadiens arrêtés eux aussi? Il est fascinant de voir que l’on y a parlé que des Français. Ce n’est pratiquement qu’avec la libération des hôtesses de l’air espagnoles qu’il a enfin été fait mention de cet aspect. Les médias ne voient de ‘victimes’ que les Français! et ce fut encore plus caricatural quand ces derniers ont commencé à insister sur la libération des trois journalistes (français). Cette belle solidarité professionnelle est admirable, mais j’aurais mieux aimé qu’elle s’accompagne d’une belle solidarité européenne. Il est vrai que les ‘proches des Français’ sont disponibles pour dire leur malheur, ce qui dramatise à souhait la chose (les ‘proches des Espagnols’ ont sans doute le tort de ne parler que leur langue… et de ne pas être facilement joignables par les équipes de télévision françaises. L’Espagne, c’est si loin… juste à côté de la Papouasie il me semble… )

En effet, le fin mot provisoire de cette affaire est qu’un équipage formé d’espagnols (hommes) et un pilote belge restent prisonniers pour une affaire qui les dépasse sans doute totalement, autant arrêter le conducteur d’une rame de bus qu’un braqueur de banque aurait employé en s’enfuyant. Mais les Espagnols…. eh bien, dans les médias, on les plaint moins que les Français, des braves types au demeurant, des « pieds-nickelés », des « idéalistes » comme ont dit les trois journalistes libérés.

En tout cas, cette absence de vision européenne des médias français me confirme comme politiste que le peuple européen n’existe pas aux yeux de ceux qui font le compte-rendu de l’actualité en France. Certes employer le terme d’Européens dans un tel contexte aurait aggravé le sous-entendu néocolonialiste et racial de toute cette affaire, mais était-ce une raison pour oublier aussi grossièrement des concitoyens de cette Europe qu’on veut unie?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s