Hommage éclectique.

1er septembre 2009.

Cet été qui s’achève a vu la disparition de trois personnalités fort différentes que j’appréciais.

Pierre Gerbet, l’un des premiers historiens de la construction européenne, est mort à un âge avancé début juillet, à Bucarest, d’après le faire-part de décès paru dans le Monde. J’avais eu l’occasion de l’apprécier comme enseignant quand j’avais préparé l’agrégation de sciences sociales à l’Ecole normale supérieure en 1987-88; comme le sujet d’histoire concernait la construction européenne, il était venu nous faire cours – grand privilège, dont je n’avais aucunement pris conscience à l’époque. C’était en effet mon premier contact avec les études européennes. Il s’ajoute à la liste que je commence à dresser avec tristesse depuis quelques années  de mes enseignants universitaires qui disparaissent.

L’écrivain russe, Vassili Axionov, est mort lui aussi début juillet. Il avait 76 ans. J’ai apprécié en son temps au delà de toute raison sa Saga moscovite. J’ai fini dans les jours suivants l’annonce de son décès son dernier livre, Terres rares (paru cette année chez Actes Sud). C’est à dire vrai un peu foutraque et exaspérant comme roman,  et je ne le conseille pas du tout à quelqu’un qui n’aurait jamais lu les autres romans d’Axionov, c’est en un sens totalement « post-moderne » comme littérature, mais c’est aussi un magnifique « adieu aux armes », avec quelques aveux aux lecteurs sur les livres précédents. Une façon de clore en beauté une œuvre, de la part de quelqu’un qui sait que la mort approche, mais aussi que de belles choses ont été réalisées…

Et puis… Willy Deville, eh oui le rockeur W. Deville, a disparu début août. Comme beaucoup de gens de ma génération, j’ai beaucoup, beaucoup, beaucoup dansé sur sa reprise de « Hey Joe »…. Je n’aurais jamais pensé qu’il mourrait un jour prochain. Il était dans sa cinquantaine.

Étrange n’est-ce pas ce mélange d’hommage à P. Gerbet, V. Axionov et W. Deville, mais je me sens en dette vis-à-vis de tous trois. Infiniment reconnaissant en tout cas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s