1916-2016

Ah quel bonheur! quelle magnifique victoire! La France a obtenu de l’UEFA l’organisation de la compétition connue sous le nom d’« Euro 2016 » en battant les candidatures turque et italienne.

Et toute la classe politique de premier plan de ce pays d’exulter, un triomphe, un véritable Chemin des Dames qui s’était préparé de longue date.

Et  que de millions de mètres cubes de beau béton, si conforme au développement durable et à l’état de nos finances publiques, nos édiles vont-ils pouvoir faire couler en toute hâte sur la belle terre de France, que d’emplois dans le BTP créé pour nos fêtes  (galantes?) à venir. Martine Aubry, Alain Juppé,  etc., tous communient dans cette grande victoire obtenue dans une Union sacrée de la plus belle facture. Et puis  l’« OL Land » va donc se faire,  n’en déplaise à quelque pisse-vinaigre peine-à-jouir dans mon genre, tous derrière notre maire et président de  communauté urbaine,  Gérard Collomb, hip, hip, hip, hourrrrrahhhhhh….

Mais félicitons tout de suite sans attendre la plus personnalité ayant émis le plus beau commentaire à chaud, la Secrétaire d’État aux Sports,  Rama Yade, citée par le Nouvel Obs : « Ma chance, c’est que ce ministère des Sports, c’est le ministère du bonheur (sic), souvent, parce que c’est des grands moments d’émotion nationale, de fierté. Dans une période de crise, c’est aussi le ministère des bonnes nouvelles.  » J’espère que cette phrase sera retrouvée par quelque  historien  pour témoigner de l’état dans lequel nous étions doucement en train de plonger dans ce début des années 2010. Nous approchons tout de même d’un stade nouveau – c’est le cas de le dire! – de définition de la société démocratique.


Advertisements

3 réponses à “1916-2016

  1. Tsonga a gagné aussi, ça fait deux bonnes nouvelles ! (pourquoi on ne parlerait que de foot…)

  2. Pour rebondir sur quelques arguments, notamment celui du « développement durable » : http://yannickrumpala.wordpress.com/2010/05/29/euro-2016-l%e2%80%99invisible-empreinte-ecologique/

  3. @ yrumpala : Tu as raison d’attirer l’attention sur l’aspect « développement durable », mais je ne doute pas qu’un argumentaire sera présentée pour en faire une activité (officiellement) neutre en carbone. J’ai aussi vu passer une étude d’économistes montrant que ces grands évènements sportifs-ludiques auraient plutôt des impacts économiques négatifs sur le moyen terme (surtout en raison de l’endettement induit… le cas grec des Jeux olympiques de 2004 serait en somme plus la règle que l’exception).

    Pour monter en généralité, ce qui est frappant dans cette affaire, c’est l’absence de réflexion globale qui préside à la décision de se porter candidat. (En plus, la diplomatie française aurait mieux fait de faire une politesse à la Turquie…) Tout repose sur le préjugé que « des jeux », c’est bon pour le moral, l’économie, etc. C’est une façon d’augmenter le bonheur de tous, élites et masses. Après tout, les jeux, cela ne pourrait être bon que pour les joueurs!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s