Défense des frontières

Étant à Berlin pour des vacances (bien ou mal méritées? agréables en tout cas), j’ai suivi de loin les événements de ces derniers jours.  Heureusement, au retour, Nicolas Sarkozy m’a réveillé de ma torpeur. En effet, dans le cadre de l’annonce qu’il allait demander conjointement avec l’Italie à la Commission européenne  d’étudier une réforme de l’espace Schengen, suite à l’afflux d’immigrés clandestins tunisiens sur le territoire européen, ce dernier a fait usage d’une forte expression pour qualifier le sens de son action « la défense des frontières ».

Venant d’Allemagne en étant passé par Strasbourg pour une rapide halte, j’ai subi du coup comme un court circuit neuronal : diable, nous en étions déjà là, j’avais manqué des épisodes comme ces touristes de la plage d’Ostende de l’été 1914 que décrit Stefan Zweig dans le Monde d’hier ayant juste eu le temps de plier bagage par le dernier train avant l’invasion, l’Ennemi se pressait donc aux portes, et il fallait défendre les frontières… comme à Wissembourg en 1870,  comme sur la Meuse  en 1940…  ILS ARRIVENT! SIE KOMMEN! Aux armes, citoyens ! No Pasaran!  Ô Sainte Geneviève, protégez-nous de vos exhortations et de vos prières de ces nouveaux païens! On excusera ce pataquès symbolique, mais ce « défense des frontières » pour quelqu’un qui revenait de chez l’ennemi héréditaire, cela m’a fait tout drôle. Du coup, comme citoyen lyonnais, je voulais m’engager de suite dans l’armée Bourbaki, et aller secourir de mon courage les Belfortains  assiégés par le  Prussien, mais vu mon âge…

Eh oui, dans la rhétorique populiste, il faut augmenter les doses pour être efficace, et, là, cela m’a vraiment fait comme un shoot, nous ne sommes pas loin des hordes teutonnes déferlant sur la vertueuse Patrie du droit et de l’humanité.

Mais, par le Dieu des batailles,  notre Empereur saura écraser de ses légions ramenées en hâte de lointaines et vaines campagnes contre les Parthes ces Childéric, Attila et autres fourbes aux yeux vitreux de haine et de convoitise. Rome sera sauvée!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s