« Gangs of RPR », le retour?

Certains de mes lecteurs se rappelleront peut-être de l’hilarante série de sketches de la part des « Guignols de l’Info » dans les années de la lutte homérique entre Balladur et Chirac. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens venir le remake, et comme tous les remakes, je trouve cela plutôt lassant.

D’une part, notre cher Jean-François Copé, ci-devant leader de l’UMP, est victime d’une cabale de la part de ce brûlot de l’ultra-gauche qu’a toujours été le Point, bien connu pour son engagement mao-spontex et ses pétroleuses. Il faut dire que le brave Copé dans sa réponse d’hier matin aux allégations du Point  a réussi à démontrer encore une fois qu‘il existe une exception française, en politique tout au moins. Tout ce que nous a appris le Point et qui n’est pas discuté par Copé lui-même aurait sans aucun doute conduit un politique de l’Europe du nord que ce même Copé admire tant sous son espèce germanique à une rapide démission de son poste de chef de parti. Rien de tel ici. J’y suis, j’y reste, et n’en sortirais que par la force des baïonnettes. En plus, notre grand politique à la française invente la mise sous scellés des documents comptables de son parti jusqu’à une possible réforme de la législation de le vie politique, soit jusqu’aux calendes grecques en somme, et le tout au nom de la transparence. Personne n’est trop surpris en fait de tant de courage, mais il ne faudra pas non plus s’étonner après de la faible cote de confiance de la classe politique auprès des Français.

D’autre part, le Canard enchainé publie apparemment demain des verbatims supposés de conversations qui se seraient tenues autour de Nicolas Sarkozy du temps de sa Présidence. Celles-ci correspondraient à des cassettes pirates, des bootleg tapes, qui auraient été faites par le conseiller Patrick Buisson à l’insu du  brave Président – peut-être pour pouvoir écrire dans quelques années, son « Sarkozy m’a dit », son « C’était Sarkozy », son « Verbatim » à lui (Après tout, Buisson est historien à ce que j’en ai compris). Quoi qu’il en soit des raisons premières de ces enregistrements s’ils existent vraiment, à qui le crime profitera à ce stade de l’affaire, on verra bien. Cela sera bien sûr « abracadabrantesque », comme d’habitude en de telles circonstances, si l’on venait d’aventure à y découvrir des choses qui manqueraient à la décence de la part de l’ancien Président. En même temps, je ne suis pas sûr que cela n’ajoute pas à sa légende en fait. Si ces supposés enregistrements devaient nuire à quelqu’un, c’est bien plutôt aux autres personnes enregistrées à leur insu, et à celui qui se serait permis de faire cela.

Quoi qu’il en soit, il y aurait comme de l’ambiance à l’UMP et alentours. Cela doit être les résultats de l’infiltration socialo-communiste qu’ils subissent depuis quelque temps. Pour l’instant, pas de révélation de la part d’un cheval de Bayrou sur son patron? Ouf, on est sauvé!

(A part ça, en Ukraine…)

2 réponses à “« Gangs of RPR », le retour?

  1. Pingback: "Gangs of RPR", le retour? | Pierre R...

  2. Pingback: "Gangs of RPR", le retour? | Blog wordpress de Pierre Ratcliffe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s